En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
OK
Pour nous joindre
TEL
05 62 91 68 96
heures d'ouverture

- Du 14 juillet au 15 août : tous les jours de 14h à 18 h sauf le mardi.


- Du Ier juin au 13 juillet et du 16
août au 31 septembre : jeudi, vendredi, samedi de 13h à 18h.

- Du Ier novembre au 31 mai: jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 13h à 18h

- Fermeture annuelle : octobre

Conférence, 31 mars 2018, 15h

Geneviève Sanchez

Résultat de recherche d'images pour "l'art japonais"

L’art oriental du pinceau,

l’art occidental du crayon, de la craie…

Art majeur en Orient, l’encre au pinceau respecte l’harmonie du vide et du plein, issue du Taoïsme. Art mineur en Occident, le dessin  n’a longtemps été qu’esquisse et croquis avant la réalisation de la noble sculpture ou peinture. Depuis le XX°, le dessin occidental devient un art autonome, un geste personnel, une introspection toute orientale et s’en rapproche, dans l’esprit sinon la lettre.

Le musée et les enfants

Le Musée Larrey s'adresse aussi aux enfants grâce à un diaporama interactif sur ordinateur et un livret-jeux qui leur sont spécialement destinés.

Concernant les groupes scolaires, un manuel a été spécialement réalisé à l'intention des enseignants. Le livret-jeux a été conçu en tenant compte des programmes de l'Education nationale

Conférence, 10 mars 2018, 15h

Frédéric Dupuy

chantre et chef de choeur à Lourdes

Un musicien baroque français méconnu :

André Campra (1660-1744)

Conférence, 10 février 2018, 15h

Alain Cazenave-Piarrot

Résultat de recherche d'images pour "alain cazenave piarrot"

Pratiques sorcellaires

et crises politiques au Burundi

Alain Cazenave-Piarrot est professeur agrégé de géographie, maître de conférences honoraire/HDR, à l'IUFM Midi-Pyrénées, chercheur associé au LAM (Les Afriques dans le Monde).

Conférence, 20 janvier 2018, 15h

Jean-François Soulet

Résultat de recherche d'images pour "jean françois soulet"

Jalons pour l’histoire contemporaine de l’Iran

Pourquoi et comment l’Iran est-il devenu en moins de cinquante ans l’un des pivots essentiels de la politique du Moyen Orient ? 

Du 8 juillet au 29 septembre 2017

EXPOSITION

François Pellarey

Inédits

Journée de Patrimoine de Pays

 Samedi 17 juin

15h, Conférence :

Martine Devillers-Argouarc’h

Bruxelles : les lendemains de Waterloo

17h30, Théâtre déambulatoire :

Arrêt sur Larrey


 

Conférence-débat, 5 mai 2017, 17h

Jean-François Soulet

Résultat de recherche d'images pour "bernadette soubirou"

Le fait de Lourdes : de l’histoire à la fiction

"Où en est-on plus d’un siècle et demi après l’annonce des visions de Bernadette Soubirous à Lourdes. Que nous disent les centaines d’ouvrages qui ont paru à leur sujet : livres d’histoire mais aussi romans ?"

A l’issue de la conférence, Jean-François Soulet signera son dernier roman,  « Mon Dieu ! Si je m’étais trompée »,  paru aux Editions Cairn.

Entrée libre

Du 19 mars au 30 avril 2017

Dans le cadre du PHAART

Retrospective Jacques Soisson

 

Conférence,11 mars 2017, 15h

Julie Gallego

Le chien chez les Romains

Le chien occupe une place importante dans notre société actuelle. Qu'en était-il dans l'Antiquité romaine ... Nous vous proposons de le découvrir au gré d'extraits littéraires (romans, poèmes, traités) et de quelques oeuvres artistiques (mosaïques et sculptures).

Du 6 janvier au 26 février 2017

Exposition

Bruno Schmeltz

Gouaches

Conférence, 28 janvier 2017, 15h

José Cubero

Collaboration, Résistance, Libération

dans le département des Hautes-Pyrénées

La décennie cruciale de 1936 à 1947 est d’abord marquée, après la défaite de 1940, par la dictature de Vichy mais aussi l’émergence de la Résistance et les diverses facettes de la Libération. Une invitation à revisiter dans sa complexité et dans le département des Hautes-Pyrénées ce moment où la mémoire a d’abord tenu le rôle de l’histoire.

Du 9 mai au 28 juin 2015

Du 10 janvier au 28 février 2015

Exposition 

Sculptures de Danielle Huc

Photographies de Arnaud Begay

Dominique, Jean Larrey
Maison natale, Beaudéan

Statue de D. Larrey, Tarbes

Trousse de chirurgie

Hussard
42328 visites
Soldats de plomb

Théâtre à Beaudéan

 

Eglise de Beaudéan

Maison des Ferrère et du Baroque pyrénéen

Promenades baroques

Renseignements

Maison des Ferrère

05 62 91 61 28

Patrim

Du 9 mars au 29 avril

Le Musée Larrey

présente l’exposition

Les roses de Redouté

Jean-Paul CHAMBAS,

Hervé DI ROSA,

Christian Lacroix,

Philippe Louisgrand

 

Cette exposition présente les créations de quatre artistes contemporains Jean-Paul Chambas, Hervé Di Rosa, Christian Lacroix & Philippe Louisgrand autour des œuvres de Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), « le Raphaël des fleurs ».

Ce peintre, illustrateur botanique, né dans les Ardennes belges, fut d’abord le protégé des têtes couronnées, Marie-Antoinette, Joséphine de Beauharnais dont il fut le peintre officiel et le professeur avant de transmettre son savoir à l’académie des Sciences, au Museum national d’histoire naturelle tout comme à Montpellier.

Peintre, illustrateur, éditeur, il est mort célèbre et sans-le-sou à Paris en 1840 alors que ses gravures, relevé quasi exhaustif des différentes variétés de roses, avaient un grand succès. Il ne pouvait bénéficier alors du droit d’auteur naissant mais non appliqué.

L’exposition au musée Larrey de Beaudéan rassemble un florilège des deux expositions réalisées par le Cercle d’art contemporain du Cailar autour des roses de Redouté : la première avec Christian Lacroix et Philippe Louisgrand présentée d’abord à la galerie du bonheur au Cailar avant Florence dans la serre du plus ancien jardin florentin, il Giardino Torrigiani, et la seconde à la galerie du bonheur en décembre et janvier dernier avec Jean-Paul Chambas et Hervé Di Rosa.

Si les roses de Redouté apparaissent fidèlement dans les œuvres de chacun des quatre artistes, elles demeurent le seul point commun pour des créations aux orientations bien différentes. 

Jean-Paul Chambas, dans un ensemble de tous formats, conserve une mise en espace de la rose voisine de celle de Redouté. Une Rose, dont le nom est mentionné comme chez Redouté et qui devient élément de scènes directement inspirées de l’œuvre de Goya, essentiellement de la série de gravures dites des Caprices. Un univers halluciné, fantasmagorique auquel il avait « envie de se frotter ! » et à travers lequel Goya dénonçait travers et tares de la société d’alors : corruption, faux semblants, bêtise, aveuglement que donnent pouvoir et  fortune. Et qui demeurent.

Chambas s’est approprié cet univers avec brio, force, une virtuosité technique alliée à une belle liberté de trait et de composition, une palette de couleurs certes et de valeurs aussi allant du blanc au noir profond en passant par une impressionnante gamme de gris, usant de l’ensemble des degrés de dureté des mines de crayon.

Hervé Di Rosa a créé une série à l’encre de chine de Roses d’après Redouté, sur dimensionnées comme de grands arbres auxquels s’agrippent ou se protègent les héros de la mythologie Dirosienne : Mimi, le monstre vert, Raymond, les René, la péteuse, Raoul : une drôle de tribu plus sereine qu’à l’accoutumée dans cet univers de fleurs géantes dont le cœur est un visage poupin, solaire. Un dessin dense d’une présence imparable à l’énergie joyeuse, efficace comme un bon gros riff de guitare.

Comme un contrepoint à ces encres de chine, Hervé et Victoire Di Rosa signent, et pour la première fois ensemble, des aquarelles à la palette légère, tendre pour de presque fidèles roses de Redouté et les bestioles qu’elles attirent : une coccinelle, six abeilles, deux vers de terre amoureux, quelque chose qui donne envie de raconter une histoire, comme un livre d’enfant.

Christian Lacroix présente ainsi ses créations d’après Redouté. ‘‘....Comme toutes les mères du xxéme siècle, la mienne adorait  les fleurs de papier, gravures ou aquarelles, de Pierre-Joseph Redouté, autant que les bouquets (flamands!) du xviiéme et ses planches restent associées dans ma mémoire affective à la décoration «saintes-chéries» des trente glorieuses cossues. Depuis, seules les photos d’Irving Penn ont supplanté son herbier officiel dans mes répertoires d’images familières, comme ces pétales et feuilles séchées, aplaties dans les pages d’un vieux livre, souvenirs d’instants aussi marquants qu’oubliés. Comme des «Lucky-Charms». Il m’est apparu, en échangeant avec Jean-Marie Bénézet, que les roses de Redouté étaient chez moi récurrentes, inséparables de pas mal de mes décors, projets, dessins, telles des gris-gris. Voilà comment sont nées ces superpositions de créatures plus ou moins flamencas (il me plaît toujours de me souvenir que «flamenco» viendrait de «Flandres» !) ou camarguaises, tarasques ou arabesques affectueusement semées au Cailar pour la galerie du bonheur.’’

C’est à la recherche de poèmes anciens que Philippe Louisgrand a découvert un recueil de Pierre-Joseph Redouté sur les variétés de roses, alors, et selon ses mots : ‘‘Comme Picasso l’avait fait sur l’édition de Buffon de 1942, mon idée était de dessiner en marge de ces illustrations : j’ai ainsi réalisé que la richesse et le nombre des dessins de Redouté me permettaient un large choix de pages sur lesquelles je souhaitais dessiner. J’ai réalisé aquarelles, découpages et collages alliant ainsi mon univers bestiaire, ce jardin d’Eden que je quête, à celui de l’herbier floréal de PJ Redouté. Je pensais alors et comme souvent à Louis-Ferdinand Cheval : ma maison à Hauterives est sur le parcours du facteur qui distribuait le courrier et ramassait un à un les galets pour s’inventer, se construire son palais idéal. J’ose penser et croire que nous avons, au-delà de la même terre, la même quête. J’utilise aujourd’hui des outils numériques qui me permettent des images différentes : à la planéité du collage traditionnel, j’ai ajouté, parfois substitué la profondeur et la couleur de l’image digitale.’’

Au-delà de cette diversité de propositions et du seul plaisir de créer ou, selon le mot de François Boisrond, «de faire de la peinture avec délectation ! », c’est de transmission qu’il s’agit ici, présente dans toute création, consciente ou pas, admise ou pas et d’interprétation aussi, assumée, affirmée, à la fois hommage et transgression pour des œuvres qui peut-être à leur tour…

Pierre-Joseph Redouté n’était-il pas lui aussi l’interprète, le passeur de ses « modèles végétaux » ?

Ces roses qu’il avait la charge de reproduire précisément, scientifiquement et dont, ne serait ce que pour montrer toutes leurs caractéristiques et les présenter tout à leur avantage, il a fait autre chose : une œuvre, influente pour les peintres de son temps et sollicitée encore aujourd’hui dans les arts appliqués.

                                                                                                                                                                                                                                               Jean-Marie Bénézet, commissaire de l’exposition,

                                                                                                                                    Président du Cercle d’Art contemporain du Cailar

 

 

                                                                                                                                                                    

affiche Roses Beaudéan avec horaires Rdt.jpg
BIOGRAPHIE
PHAART, 20.21.22 avril 2018

Exposition du 9 mars au 29 avril 2018

Conférence, 24 mars 2018, 15h

Thibaut de Rouvray

A la découverte du patrimoine campanaire

La cloche est à la fois instrument de musique et objet liturgique un peu mystérieux, employée pour appeler les fidèles, rythmer les heures, alerter du danger et sonnée autrefois pour préserver des tempêtes. Sa fabrication, faisant appel au savoir-faire d'artisans spécialisés et obéissant à des traditions immuables, est encadrée par les rites de l'Église teintés d'une part profane.

Conférence, 17 mars 2018, 15h

Jean-François Fourcade

Adultère meurtrier à Lourdes

Qu’est ce qui a bien pu se passer dans la tête de Germaine Tissot, l’épouse du docteur Biétrix, médecin-major, originaire de Besançon, mobilisé, fait prisonnier, libéré, puis envoyé en 1916 à l’hospice de Bagnères-de-Bigorre, pour que le 27 janvier 1917, elle se fasse délivrer un sauf-conduit et prenne le train de 18 heures 50 en direction de Lourdes ...

Conférence, 3 février 2018, 15h

Patrick Dupouey

L'amour

Patrick Dupouey, nouveau venu à Beaudéan, est agrégé de philosophie et enseigne en classes préparatoires littéraires au Lycée Pierre de Fermat à Toulouse.

Conférence, 27 janvier 2018, 15h

Francis Boule

Résultat de recherche d'images pour "niki de saint phalle"

Niki de Saint Phalle

Catherine Marie Agnès de Saint Phalle est née le 29 octobre 1930 à Neuilly sur Seine, dans une famille aristocratique, installée aux Etats Unis. Son père, banquier français, avait fondé la banque Saint Phalle à New York. L’ambiance familiale n’est pas des plus sereine ...

Conférence, 13 janvier 2018, 15h

José Cubero

Résultat de recherche d'images pour "josé cubero les républicains espagnols"

Les républicains espagnols

Avec les débuts de Guerre d’Espagne arrivèrent les premiers réfugiés. Mais ce fut en 1939 que la « retirada", la retraite de l’armée républicaine espagnole, jeta sur les chemins de l’exil une immense vague de 500000 personnes ...une aventure humaine complexe, un drame collectif contraignant les individus à des choix décisifs ...

Journées européennes du Patrimoine

16 septembre 2017, 17h30, conférence

Julie Gallego

"Jules césar dans la BD et les séries TV

De l'histoire à la fiction"

Voir le programme complet de la journée du 16 sept. à la rubrique Fil d'infos-actualités

Du 7 mai au 30 juin 2017

EXPOSITION

Isabelle Roux, céramiste

Alejandro Sardinas, peintre

Entrée libre

Rencontre UTL-TB, 13 mai 2017, à partir de 10h30

Jose Cubero

Résultat de recherche d'images pour "18 brumaire"

Le Consulat et l'Empire

Vous trouverez le programme détaillé de la journée sur le site à la rubrique : Evènements- Conférences

Entrée libre

Conférence, 25 février 2017, 15h

Genviève Sanchez

Malte et Chypre, les belles méditerranéennes

L'archipel méditerranéen de Malte a brillé, aux temps préhistoriques, par ses temples cyclopéens puis a tenté tous ceux qui avaient des intérêts en Méditerranée : Phéniciens, Grecs, Carthaginois, Romains, musulmans d'Afrique du Nord, Normands et le Saint Empire romain germanique. Les chevaliers de Saint Jean, chassés de Jérusalem puis de Rhodes, reçoivent l'île de l'empereur Charles Quint et deviennent Chevaliers de l'Ordre de Malte ...

Du 28 octobre au 31 décembre 2016

Exposition

Catherine Fernandez, céramiques

Perrotte, peintures

Conférence, 14 janvier 2017, 15h

 Jacques Sanchez

Blini, pope et troïka ...

Connaissez-vous les Russes ?

Petit inventaire de nos idées reçues et des malentendus pour mieux appréhender les traditions russes : le bois omniprésent, l’hospitalité sans limite, la méfiance vis à vis de l’eau, la religion ou l’irrationnel, la nostalgie d’un pouvoir fort. En somme, tout ce qui fonde l’âme russe.

Conférence, 5 novembre 2016 , 15h

 

Francis Boule

Picasso, le créateur d'images du XXème siècle

Du 15 juillet au 26 septembre 2015

Exposition Riccardo Chirici

Natures mortes, paysages

Ambulance volante en route pour Waterloo

Du 6 novembre au 21 décembre 2014

Exposition Erick Vuillier

Blessure

Du 4 juillet au 28 septembre 2014

Exposition Perry Taylor

Dessins humoristiques sur la vie à la campagne

Costume de chirurgien de la Garde impériale

Char de Percy

Dominique, Jean Larrey
Théâtre à Beaudéan

Village de Beaudéan
Ambulance volante
Chirurgien en chef de la Garde

Vallée de Campan

Texte libre

Porte de Campan


Texte libre

a3w.fr © 2018 - Informations légales - musee.larrey.beaudean.a3w.fr