OK
Pour nous joindre
TEL
05 62 91 68 96
heures d'ouverture

- Du 14 juillet au 15 août : tous les jours de 14h à 18 h sauf le mardi.


- Du Ier juin au 13 juillet et du 16
août au 31 septembre : jeudi, vendredi, samedi de 13h à 18h.

- Du Ier novembre au 31 mai: jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 13h à 18h

- Fermeture annuelle : octobre

Conférence, 31 janvier 2015, 15H, Salle Larrey

Francis Boule

Le portrait féminin

Du 10 janvier au 28 février 2015

Exposition 

Sculptures de Danielle Huc

Photographies de Arnaud Begay

Du 9 mai au 28 juin 2015

Dominique, Jean Larrey
Maison natale, Beaudéan

Statue de D. Larrey, Tarbes

Trousse de chirurgie

Hussard
23517 visites
Soldats de plomb

Théâtre à Beaudéan

 

Eglise de Beaudéan

Maison des Ferrère et du Baroque pyrénéen

Promenades baroques

Renseignements

Maison des Ferrère

05 62 91 61 28

Patrim

Actualités 

Harmonieuse dualité au musée Larrey

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 19 articles

,

Philippe Gauberti, entouré d'Anne-Marie David-Serres, Laurent Pellarey, Isabelle Bernard,  Bernadette Dussert et Noël Corrèges./Photo V.T.
Philippe Gauberti, entouré d'Anne-Marie David-Serres, Laurent Pellarey, Isabelle Bernard, Bernadette Dussert et Noël Corrèges./Photo V.T.

Jusqu'au 28 juin, le musée Larrey accueille une exposition commune des «Noir et Blanc» du peintre François Pellarey et des «Variations Lumicolor» du sculpteur Philippe Gauberti. Une rencontre tout aussi évidente qu'inattendue entre deux univers qui plonge le public dans une ambiance harmonieuse, l'invitant à une visite entre dessins intimistes et sculptures tantôt gracieuses, telles que les «Grands Nues» ou «Les Odalisks», tantôt énigmatiques telles que «Les Cubiroirs».

Le vernissage a eu lieu ce jeudi 21 mai en présence de P. Gauberti, des proches et des amis de F. Pellarey, disparu en 2012, et de nombreux invités. Isabelle Bernard, responsable du musée, a souhaité, à travers cette exposition, «rendre hommage à ce grand artiste qu'était François Pellarey, un homme d'une profonde humanité», et «faire découvrir l'œuvre de Philippe Gauberti dont le travail contrasté attire d'emblée par sa forme, nous questionne quant à sa composition avant de nous plonger dans un jeu mystérieux à la recherche de reflets éphémères, entre rêve et réalité».

Et si cette harmonie venait de cette dualité, omniprésente sur les œuvres des artistes comme dans la salle? Dualité entre les couleurs (noir et blanc/orange vif), entre froideur et rigidité du métal et souplesse et chaleur de la forme chez Gauberti, avec cette quête de la perfection où le souci du détail est perceptible dans les moindres irrégularités. Paradoxe ou question d'équilibre? Toujours est-il que rien n'est laissé au hasard, imposant à en comprendre le sens et créant une relation quasi intime entre l'œuvre et son observateur à qui rien n'échappe, ni même les défauts, délibérés, qui, somme toute, seraient indissociables de la perfection.

«Ces 36 tableaux nous recentrent avec charme sur un pan peu connu de l'expression artistique de François», a évoqué, avec émotion Anne-Marie David-Serres, amie et confidente du peintre avec qui elle a partagé le goût de l'art.

Quant à Gauberti, qui nous invite à une double lecture de ses œuvres dont l'environnement est un élément à part entière, il «espère que notre curiosité fera émerger les surprises qu'il a cachées et qui apparaissent selon l'angle de vue que notre regard choisit».


Gauberti et Pellarey : rencontre artistique

Si François Pellarey avait déjà exposé au musée en 2009, «ses tableaux aux couleurs flamboyantes, marque de fabrique de l'artiste», il s'agit, pour Philippe Gauberti, de la première exposition personnelle dans la région. La rencontre entre ces deux univers artistiques, on la doit à Isabelle Bernard qui, fidèle à son engagement envers le peintre bigourdan, a tenu à consacrer une exposition à ses dessins en noir et blanc, non sans souligner qu' «il y a encore beaucoup d'expositions à organiser pour rendre compte de l'étendue de son talent». Pour y ajouter de la couleur, les sculptures de Philippe Gauberti, dont la marque de fabrique est la couleur orange, sonnaient comme une évidence. «François aurait été ravi de cette exposition commune», a confié Anne-Marie David-Serres. Ouverture : en mai, du jeudi au dimanche, de 13heures à 18heures ; en juin, du jeudi au samedi, de 13heures à 18heures. Entrée libre.

BIOGRAPHIE
Du 16 avril au 30 septembre 2015

Exposition de photos

Entre Bagnères-de-Bigorre et le Pic du Midi

La Vallée de Campan d’un siècle à l’autre

 Du Paysage à l’anecdote

Photos anciennes : Fonds Eyssalet, Médiathèque, Bagnères-de-Bigorre. Photos récentes : Arnaud Begay

Ambulance volante en route pour Waterloo

Du 7 mars au 25 avril 2015

Geneviève Gallego, sculptures 

Loïc Ploteau, assemblages

Conférence, 7 mars 2015, 15H, Salle Larrey

Jose Cubero

La Retirada

Du 6 novembre au 21 décembre 2014

Exposition Erick Vuillier

Blessure

Du 4 juillet au 28 septembre 2014

Exposition Perry Taylor

Dessins humoristiques sur la vie à la campagne

Costume de chirurgien de la Garde impériale

Char de Percy

Dominique, Jean Larrey
Théâtre à Beaudéan

Village de Beaudéan
Ambulance volante
Chirurgien en chef de la Garde

Vallée de Campan

Porte de Campan


Texte libre

a3w.fr © 2015 - Informations légales - musee.larrey.beaudean.a3w.fr